AUJOURD’HUI 22 JANVIER : FETONS SAINT VINCENT !

Saint-Vincent est le Saint- Patron des vignerons et protège tous ceux qui travaille dans la vigne.

Où est passée l’élégance des ceps de l’été ?

cep-hiver-taille-beaujolais-tradition

cep-hiver-taille-beaujolais-tradition

 

 

 

 

 

 

Chauves, sombres, les pieds de vignes bossus sont recroquevillés.
Ils sont disciplinés devant le vigneron qui les prépare pour le printemps.
Jules Guyot les a réduit à ne porter qu’une seule baguette…
alors qu’en gobelet, Ninon ou en cordon de Royat l’échevelé sera plus charpenté.

Janvier en fait un homme soucieux. Les gelées l’effraient. Son esprit vagabonde : Si Saint-
Antoine pointe son nez par temps sec et beau, il emplit caves et tonneaux.

Quand Saint-Vincent lui succèdera, par météo claire, on boira plus de vin que d’eau…

saint-vincent-beaujolais-vignerons-vigne-patron-vin-patrimoine

Le 22 janvier, Saint “Vin-sang” sera dignement fêté, comme le patron des vignerons l’a mérité…

Devant Saint-Maur, le vigneron brûle les bois morts. Il craint l’arrivée de Saint-Pierre : S’il pleut
la veille de son retour, la vigne sera réduite au tiers. Et s’il gèle à la Saint-Fructueux, l’homme de
vigne sera malheureux.

Mais il a fait beau en cette Saint-Vincent, le vigneron s’en va en chantant. Les pieds au sec, il taille
encore la vigne. En attendant Saint-Paul, sous le soleil, il est assuré de remplir greniers et tonneaux.

Tandis qu’à la Saint-Hilaire, le vin gèle dans le verre, à la cave il vieillit et se charge de saveurs…
Le fabuleux nectar attend février pour aller rejoindre les fûts…

 

Statue de Saint-Vincent à Saint-Laurent d’OIngt
Illustrations et texte extraits du livre « Ame de vigne, Cœur de vigneron  » – Sandrine Vadrot Morel